joli_trou__non____Lieu : les Bessonnes

Commune de Roquefort des Corbières

Objet : Désobstruction au trou de souris

La sortie s’est déroulée en présence de Jean Blanc, Bernard Sorbier, Jean-Pierre Brieu de l’AME ainsi que le surnommé tisane de la MJCNarbonne.Après deux séances de désob. Les 31 mai et le 1 juin, l’entrée de l’aven n’était toujours pas pénétrable. Nous avons donc décidé d’employer les grands moyens. Après avoir découpé la lame d’érosion qui barrait l’entrée, par une série de percements d’une soixantaine de centimètre de profondeur, les éclateurs verts furent mis en place. Le résultat fut très convenable. Malgré cela il fut nécessaire de renouveler l’opération une seconde fois, ce fut la bonne.Après avoir purgé le puit de tous les débris, Jean s’équipa et descendit. L’aven se développe au détriment d’une faille perpendiculaire à la stratification visible en surface, dans un alignement quasiment est-ouest. Le puit s’élargit petit à petit pour atteindre 1 m à 1.5 m de large sur 2 à 3 m de long. Le fond, mesuré à 18 de profondeur se termine sur une étroiture, d’où s’échappe un léger courant d’air. Le mardi 9, en fin d’après midi, Cyril et Bernard sont remontés, Cyril est descendu au fond et a commencé à déblayer les blocs tombés, puis essayé d’élargir l’étroiture au marteau et burin. Le calcaire, un espèce de conglomérat est très dur, mais ça lui a permis de s’avancer un peu plus pour pouvoir lancer quelques cailloux, il semble qu’ils roulent sur un éboulis sur 3 ou 4 m.La présence du courant d’air nous laisse penser que ça continue, un petit burineur sera nécessaire pour continuer la progression. A noter, il est assez rare qu’une désobstruction  prenne aussi peu de temps sur ce massif.Nanard