25/07/2015

Jean

Je prospecte entre le Dolmen et le Rémi, je trouve deux petits départs de 10 cm de diamètre. Mais c’est très fin et il y a tant à faire sur d’autres cavités.

Puis je vais prospecter au nord de la bergerie pour y trouve deux gros effondrements de 2 m de diamètre avec des petites entrées proches des effondrements il faudra les revoir de plus près.

TPàP : 3h

26/05/2015

Jean

Je pars prospecter sur Courtalisse  dans le but de retrouver un trou que nous avions trouvé en 1995 avec Annick. C’est sous une chaleur étouffante que je me lance à la poursuite de cette cavité. Je tourne et contourne je trouve plusieurs entrées qui pourraient être désobstruées. Au bout de deux heures 2 litres d’eau avalée et 4 litres de transpiration je décide de rallier mon camion en coupant tous droit à travers les Bartas mais ils sont assez hauts et je galère et me retrouve d’un coup dans une toute petite clairière d’environ 10 m  de diamètre je cherche un passage plus clair et là, oui juste à mes pieds le trou est caché sous un kermès. J’y descends; le ressaut d’entrée  fait environ 4 m puis c’est un passage vertical de  6 m, pas large pour finir dans une petite alcôve où un petit courant d’air remonte d’entre les blocs du fond: un nouveau chantier à venir.

TPàP + TPS : 3h

 

27/07/2015

Jean

ce coup si je vais rechercher un aven "les Mutations " découvert en 2000.  Je charge ma clé de portage et me voilà parti pour transpirer sous cette chaleur. Finalement c’est au bout d’une heure que je le retrouve avec la marche d’approche. J’y descends direction le fond à -30. Le terminus est assez étroit et colmaté par des blocs d'où remonte  un courant d’air bien sympathique. Entre les blocs quelques cailloux descendent de plusieurs mètres en dessous. Encore une désobstruction. Je remonte et au milieu du puits terminal je retrouve une lucarne que nous avions attaqué et où un courant d’air y est présent également. S’y on couple le courant d’air du fond plus celui de la lucarne cela fait un très beau courant d'air. 

TPS : 3h

28/07/2015

Jean

Je retourne au mutation désobstruer le lucarne de – 20. Après quelques heures à casser du caillou je peux voir de l’autre côté une niche étroite d’où démarre une verticale dans laquelle les cailloux descendent assez bien. Mais il me faudra élargir pour pouvoir travailler plus bas.

TPS : 4h 

29/07/2015

Jean

De retour au mutation pour une désobstruction sévère. C’est après quelque heures passées à casser du caillou, que je peux me tourner dans la niche et élargir plus bas. Une fois fait je peux y passer tranquille, cela frotte mais ça passe et me retrouve au sommet d’un petit puits d’environ 6m.

Je n’ai pas de corde pour descendre donc je prépare la descente en purgeant le sommet du puits et là je voix deux chevilles, je ne suis pas le premier à passer là.

La personne qui est passée avant moi devait être très fine voir maigre car l’étroiture que je viens d’élargir ne faisait que 20 cm sur 2 mètres de long dans un milieu très agressif. (Un bouffe combi quoi!)

Malgré cela il me faudra voir le fond de ce puits car je voix sur 6 m mais également une suite à ce puits, le courant d’air vient bien de quelque part.

Il me faudra revenir avec une corde et le matos topo car celle que j’ai n’est plus d’actualité.

TPS : 4h