P1030314

 

I)  SECTEUR DE CATAZAR  dans la Forêt d'Issaux

Annick Blanc, Jean Blanc, et nos amis Belges 

Notre objectif est de reprendre la désobstruction dans la doline perte, Zone A.E  avec pour objectif de retrouver le courant d’air .D’abord il faut sortir ce qui a été entrainé par les pluies depuis deux ans. Donc on attaque : de grosses séances de désobstruction pour sortir les alluvions entrainés par les pluies dans la perte .

On s’échelonne dans le trou, et on se relaie pour creuser un au fond un pour sortir le seau et deux en haut pour hisser le seau et l’évacuer plus loin ; A tour de rôle on remplit les seaux.

On attaque en face, on n’est pas dans la paroi, il faut tout dégager. Puis Il faut sécuriser, à force de creuser un gros bloc menace de tomber.

Jean le fait tomber car il bouge .C’est un méga bloc, donc il faut passer aux éclateurs de roche. (technique utilisée par des sculpteurs sur roche et carrier pour découper des blocs manuellement)

Une autre sortie est consacrée à cela.

Jean utilise les éclateurs de roche et arrive ainsi à fracturer les blocs pour pouvoir les évacuer, avec Georges ils se relaient pour faire parler la masse.

C’est assez spectaculaire de voir la technique utilisée, placés à des endroits particuliers, jean fait chanter les éclateurs et après il attend qu’ils fassent leur travail et on entend le craquement des blocs.

On sort ainsi des gros blocs qui vont servir au terrassement dans la doline pour empêcher les pluies de tout redescendre au fond.

On retrouve un léger courant d’air et au fur à mesure des séances de désobstruction on se retrouve à moins trois mètres et le tas d’alluvions et de petits blocs dehors a triplé de volume ! 

P1030306